Cornaline

Cornaline formes libres1
 

Cornaline formes libres1 copie 1

Les propriétés de la cornaline

Le nom de cette pierre semble encore discuté. Pour certains, le nom viendrait du latin médiéval "corneolus", dérivé du latin "cornum", soit "cornouiller cerise". Ce nom lui aurait été prêté pour sa ressemblance au fruit translucide de l'arbre.

Pour d'autres, le nom proviendrait du latin "caro" ou "carnis", Chair, en rappelle sa couleur.
A l'époque de Pline l'ancien, on l'appelait "Sard", qui tire son nom de la ville de sardes en Lybie, ou du mot persan "sered" qui signifie "rouge-jaunâtre".

La cornaline est aussi connue sous le nom de pierre de la Mecque pour sa couleur. On trouve parfois le terme de pierre de Sadoine, même si en réalité cette pierre est différente, la distinction de la couleur plus sombre est très subtile.

La cornaline est une variété de calcédoine translucide d'orange à rouge. Les teintes rouges sont provoquées par les impuretés d'oxyde de fer. Elle peut varier du jaune-orangé à orange, et du rouge foncé au rouge brunâtre.

 

Histoire, croyances et légendes

La cornaline a été une gemme importante dans toutes les civilisations du monde, du moins dans les endroits où elle se trouve.

Sur le site néolithique de Mehrgarh au Pakistan (entre le IVème et Vème millénaire avant JC), on trouve déjà de la cornaline perforée qui devait servir de bijoux.

La cornaline a été aussi trouvée dès l'âge de bronze minoen dans le palais de Cnossos en Crète.

Elle était toute aussi importante pour les Sumériens comme en témoigne la tombe de la reine d'Ur, Puabi, dont le trésor présentait des bijoux avec cornaline qui date d'environ 2600 avant J.C.

La cornaline est une pierre profondément religieuse puisque la déesse égyptienne Isis l'utilisait pour protéger les morts durant leur voyage. C'est ainsi que les Egyptiens ont gravés des parties du livre des morts sur des amulettes de cornaline, sensées faciliter leur accès à l'au-delà. Elle était aussi portée par les architectes afin d'indiquer leur rang social. Les Egyptiens l'appelaient "soleil couchant". C'est de par sa couleur rouge, symbole de sang, que cette pierre est si présente dans les croyances égyptiennes.

Les Romains utilisaient largement la cornaline pour la réalisation de sceaux, la cire chaude ne collant pas sur cette pierre, et de bijoux. On retrouve notamment des bagues avec la cornaline gravée d'un animal sauvage, qui était sensées donner protection et chance.

Grecs et Romains portaient aussi régulièrement des chevalières avec une cornaline. Certaines étaient gravées des chiffres représentant le dieu Sarapis ou la déesse Isis, tous deux liés aux temps et à la mort.

Les Hébreux pensaient que la cornaline protégeait de la peste.

Elle est aussi le symbole de l'apôtre Philippe et elle était une des pierres du blason d'Aaron décrit dans l'exode. Selon l'archevêque de Mayence (Ier siècle) elle représentait le sang des martyrs.

Le sceau de Mahomet était une cornaline gravée, sertie dans un anneau d'argent. Dans la tradition arabe, on considérait que la cornaline avait le pouvoir d'arrêter les saignements.

Les alchimistes du moyen-âge la considéraient comme une pierre chaude, c'est-à-dire qu'elle aurait eu la faculté d'activer les propriétés des autres pierres.

Les bouddhistes de Chine, d'Inde et du Tibet, croient dans les pouvoirs protecteurs de la cornaline et reprennent la tradition égyptienne de la monter avec de la turquoise et du Lapis-lazuli pour intensifier son pouvoir.

 

Les vertus de la cornaline

La cornaline purifierait le sang et les reins.

Cette pierre aurait la vertu d'éliminer les blocages et de neutraliser la douleur liée à la maladie, comme la fièvre, la névralgie, l'hémorragie nasale, les infections et les douleurs musculaires.

Elle serait très liée à la sexualité. Elle augmenterait la fertilité et aiderait à surmonter la frigidité et l'impuissance. De par sa couleur sang, elle est mise en relation avec la menstruation et en soulagerait les douleurs.

La cornaline régénèrerait les tissus, soulagerait les spasmes musculaires, les blessures, combat l'arthrite et les rhumatismes.

Elle serait utile pour les infections hépatiques et du pancréas.

Elle aiderait à lutter contre les problèmes de digestion et les douleurs d'abdomen.

Elle calme les émotifs et apaise les colères.
La cornaline attire la chance, rend joyeux et courageux.
Elle chasse la timidité, la peur, la tristesse.
Elle accroît également la vitalité et le dynamisme.

Elle confère bonheur et confiance en soi.

La cornaline est la pierre de la créativité.

 

Gisements 

Arabie Saoudite, Australie, Brésil, Inde, Uruguay et Etats-Unis.

 

La Purification

Eau distillée salée ou eau de pluie salée, beaucoup de soleil.

 

 

AVERTISSEMENT !

Les propriétés, indications et modes d'utilisation citées sont issues d'ouvrages ou sites internet de référence.

Ces informations sont données à titre informatif.

Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.