Améthyste

Amethyste pierre semi precieuse redim 2

 

Propriétés de l’améthyste

L’améthyste est un cristal de quartz de teinte violette, allant du mauve pâle au violet soutenu. Elle tient sa couleur du manganèse, du fer et du titane. On la trouve notamment en Afrique du Sud, au Brésil, au Canada, en Inde, à Madagascar, dans l’Oural et en Uruguay.

Les vertus de l’améthyste sont apaisantes et purifiantes. Elle évacue le stress, calme l’insomnie et favorise la concentration et la méditation. C’est une pierre très bénéfique pour le mental, qui permet de trouver l’équilibre et la sérénité. L'améthyste est la pierre de la plénitude et convient tout particulièrement aux hyperactifs et aux stressés.

 

L’étymologie du mot « améthyste »

Le terme améthyste vient du grec "amethystos", et plus précisément du verbe "méthyo" qui signifie « être ivre ». La particule privative « a- » amène donc à traduire le terme par « qui n’est pas ivre ».

 

L’origine mythologique de l’Améthyste

Dans son livre "Pouvoirs cachés et magie des pierres précieuses", Henriette Védrine rapporte de manière admirable la légende gréco-romaine qui explique d’où vient l’améthyste. Voici le passage en question :

« Après le vin qu’il avait inventé et qu’il « honorait » copieusement et fréquemment, le dieu Bacchus aimait les chansons et par-dessus tout, celle de la nymphe Améthyste à la voix à la voix si suave. Fou d’amour et de doubles croches, il résolut de l’épouser et, sans plus réfléchir, s’en alla demander à son père Jupiter, la main et le gosier de sa belle.

Mais, Jupiter, le maître des dieux, avait horreur des mésalliances, sachant que la plupart du temps ces accouplements roturiers provoquaient à la longue des unions désastreuses.

Pourtant, d’expérience, il savait également qu’opposer, un « non » catégorique à Bacchus (dont le caractère colérique trop souvent imprégné de boisson détruisait l’harmonie de l’Olympe) n’était pas le bon moyen. Jupiter préféra recourir à la ruse, une manière à lui dont il usait de temps en temps quand il voulait régler un différend.

Un jour où la belle Améthyste roucoulait comme un rossignol pour le plaisir extasié de son amoureux, Jupiter lança d’un geste nonchalant un éclair de foudre sur la belle enfant qui se retrouva complètement pétrifiée. Et ce mot n’est point une figure. La nymphe était bel et bien devenue une pierre, une laide pierre, dont l’aspect rugueux fit couler des yeux de Bacchus des larmes de désespoir et de pitié.

Bacchus n’était point sot et il ne tarda pas à comprendre que pleurer ne remédie à rien. A rusé, rusé et demi, se dit-il. Son père faisait de la plus belle des nymphes un vulgaire caillou ? Il la transformerait, lui, en femme étincelante ! Elevant de sa tête sa couronne de raisins, il choisit la plus belle grappe aux grains transparents et rosés, la pressa entre ses mains, l’écrasa et avec le jus parfumé inonda la pierre, la colora, l’affina, tant et si bien que le caillou devint clair et du violet le plus délicat…

Il restait à en faire la bénédiction. Bacchus s’y employa solennellement :

« Améthyste, belle Améthyste, je veux que sous la forme que t’infligea la colère de Jupiter, tu continues à être recherchée et appréciée des mortels. Puisque tu es devenue pierre, sois désormais la pierre de la vertu aimable, le symbole de la céleste puissance. Je veux que tous ceux qui te porteront puissent boire en restant sages, que l’ivresse et les maux qu’engendre le doux fuit de la vigne, leurs soient épargnés. J’ai dit. »

Et de ce jour, l’améthyste devint l’emblème de la tempérance ainsi que celui de la puissance spirituelle.

C’est donc à un dieu paillard et franc buveur que nous devons cette variété de quartz violet-pourpre, paré d’un éclat magnifique que l’on nomme améthyste (du grec, méthy, appellation d’un vin particulièrement enivrant souvent confondu avec l’hydromel, boisson des dieux).

Depuis les temps les plus reculés, l’améthyste était connue pour empêcher l’ivresse ou tout au moins protéger le buveur impénitent des mille folies que son état lui suggère. Du reste, le bon sens populaire affirme « qu’il y a un dieu pour les ivrognes », Bacchus à n’en pas douter ! »

Voici pour cette charmante légende, qui explique pourquoi, dans l’antiquité, l’améthyste était surtout connue pour sa capacité à préserver de l’ivresse.

Quant à Léonard de Vinci, il écrivait  à son sujet qu’elle avait le pouvoir de « dissiper les mauvaises pensées et d’aiguiser l’intelligence ».

 

Vertus de l’améthyste

L’améthyste possède le pouvoir de recentrer les énergies, en particuliers psychiques, et on la porte souvent sous forme de collier. Cette pierre unique aide à se défaire des peurs, des addictions et soigne les migraines. Elle améliore l’état nerveux général et aide à trouver l’équilibre psychique.

 

Contre les maux physiques

Cette pierre semi-précieuse est vivement recommandée pour tout ce qui est migraines et maux de tête. Posez le cristal sur votre front et détendez-vous. 

Afin de réparer votre système nerveux et de vous soulager du stress, passez quelques minutes chaque jour à puiser la puissance des cristaux d’améthyste. On l’utilise également pour les enfants qui sont sujets à des colères et accès de rage.

Contre les problèmes de peau, l’améthyste aura une influence bénéfique. A utiliser lors des problèmes d’acné.

L’améthyste est très souvent utilisée pour des problèmes liés à la respiration et au système sanguin.

Elle est également réputée pour son action bénéfique sur les maladies du sang, la tension artérielle et l’anémie.

L’améthyste est réputée pour sa capacité à soulager les douleurs au niveau des muscles et des articulations, notamment les entorses. Elle renforce également les os.

 

Vertus sur le plan spirituel

L’améthyste est une pierre d’équilibre, qui est bénéfique à tous les troubles d’origine nerveuse et états d’angoisse.

Vous pouvez disposer des amas et géodes d’améthyste dans votre maison pour maintenir une vitalité positive dans votre lieu de vie.

L’améthyste est une pierre de paix qui distille amour et bonheur à ceux qui entrent en contact avec elle.

L’améthyste est dans tous les cas susceptible de vous aider à vous défaire de vos addictions. Elle aide par ailleurs à retrouver le sommeil et à avoir des nuits calmes. Elle favorise les rêves et protège des cauchemars.

En somme, elle favorise l'élévation spirituelle, la concentration, la méditation, l'intuition, la créativité et la visualisation.

 

Nettoyage et rechargement de l’améthyste

Vous pouvez décharger votre améthyste en la passant sous l’eau courante ou en la plongeant dans de l’eau de source salée. Rechargez à la lumière de la lune, et dans l’idéal à celle de la pleine lune. Evitez de recharger votre améthyste à la lumière du soleil, ce qui pourrait finir par altérer sa couleur.

 

 

AVERTISSEMENT !

Les propriétés, indications et modes d'utilisation citées sont issues d'ouvrages ou sites internet de référence.

Ces informations sont données à titre informatif.

Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité.